Les tee-shirts : le drame

tees

Les backers ont pu ajouter beaucoup de « loots » lors de leur commandes, mais les tee-shirts en particulier ont souffert d’un énorme problème de logistique. Etat des lieux.

Avant toute chose, sachez que l’article est condensé, et rédigé à partir de l’énorme pavé d’explications que vous pourrez trouver sur le site officiel.

 Personne ne sera oublié !
Premier point afin de vous rassurer : l’équipe a la ferme intention de donner les lots promis à tous leur backers. Et vu l’énergie qu’ils y mettent, on a tendance à les croire ! Ouf !

La méthodologie
Suite au succès sur Kickstarter, l’équipe s’est mis en tête de déléguer l’impression des tee-shirts à une compagnie sur place (au canada). Le challenge étant de trouver une compagnie capable d’imprimer les quantités dans les bons coloris et tailles, mais également de gérer l’expédition des colis.

 L’impression
De nombreux allers-retours ont été nécessaires afin de valider les couleurs ainsi que la qualité d’impression des tee-shirts (temps !), et une compagnie non loin de Toronto avait répondu à l’appel.

Le problème Kickstarter
Kickstarter c’est bien, mais pas top. En fait, l’équipe avait envoyé un formulaire afin de demander les tailles que souhaitaient les gens, histoire d’avoir une idée des quantités à imprimer… sauf que dans ce formulaire, les Sauropodes n’ont pas demandé les adresses, etc etc… et Kickstarter n’avait pas prévenu : ils n’autorisent les sociétés éditrices à n’envoyer qu’UN seul formulaire… Bref, moche, et l’équipe a dû créer une page web en urgence afin de receuillir ces informations. (teeeemps).

L’envoi postal
Au Canada, pour résumer, c’est l’enfer. La société qui imprimait les tee shirts devait gérer l’envoi, dont le prix changeait fonction de la taille des tubes à envoyer… sachant qu’avec UPS ou FedEX un tube plus petit = jsuqu’à 4x le prix d’envoi d’un grand. Fun hein ? Ce qu’il y a de plus drôle, c’est qu’ils ne proposent pas d’envoi en « masse ». Donc il faudrait gérer tous les envois les uns après les autres… A ce moment là, une année complète s’était déjà écoulée, et rien encore envoyé aux backers.

Les Tee shirts
La société en charge de l’impression a prétendu avoir tout imprimé et envoyé… mais quelques mois plus tard, aucune nouvelle. La société ne répondait pas aux appels téléphonique des Sauropodes : ça sent la noisette, comme on dit !
En gros, des employés n’ont jamais envoyé les colis, certains ont volé des tee-shirts, d’autres n’ont juste « pas travaillé »… la société en question a fermé ses portes peu de temps après, laissant le temps à l’équipe de chercher eux-même et de rapatrier les tee-shirts dans leur locaux afin de gérer « tout » par eux-même.

 Le tri
Avec les dernières révélations de la compagnie d’impression… l’équipe ne leur a pas fait confiance et a décidé de vérifier tous les tee-shirts. Environ 12% contenaient des erreurs ou étaient mal imprimés, et Pascale effectua un long travail de tri et de réorganisation des tee shirts, par type, taille, etc. (Temps !!! :p)

Le contact
Les backers ont été recontactés individuellement par mail afin de mettre à jour leur coordonnées postales. Après plus d’un an de péripéties, s’assurer que les adresses sont toujours à jour leur semblait être une bonne idée, et nous ne pouvons que les féliciter que de vouloir faire les choses bien.

Et voilà, de notre côté nous attendons nos Tee-shirts, et espérons que vous récupérerez bientôt les vôtres !

À propos de dokMixer

Admin graphiste et parfois rédacteur sur castlestory.fr
Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *